L'ornithorynque : caractéristiques, habitat, reproduction et curiosités

Joseph Benson 12-10-2023
Joseph Benson

L'ornithorynque est une espèce de mammifère semi-aquatique originaire de Tasmanie et d'Australie, le seul membre vivant de la famille des Ornithorhynchidae et du genre Ornithorhynchus.

L'ornithorynque est considéré par beaucoup comme l'animal mammifère le plus rare qui existe, car il a des pattes de canard, un corps de castor et est considéré comme une combinaison d'oiseau, de mammifère et de reptile.

C'est l'un des rares mammifères au monde à se reproduire par des œufs, il vit aussi généralement en milieu aquatique et les ornithorynques mâles possèdent un éperon sur leurs pattes arrière, qui sécrète un venin assez toxique. Un autre point fort de l'espèce est qu'elle est l'un des seuls mammifères ovipares vivants, alors suivez-nous dans la suite de notre lecture et découvrez plus de détails :

Classification :

  • Nom scientifique : Ornithorhynchus anatinus
  • Famille : Ornithorhynchidae
  • Classification : Vertébrés / Mammifères
  • Reproduction : Vivipare
  • Alimentation : Carnivore
  • Habitat : Terre
  • Ordre : Monotremados
  • Sort : Ornithorhynchus
  • Longévité : 13 - 17 ans
  • Taille : 43 - 50cm
  • Poids : 1,2 - 4 kg

Quelles sont les caractéristiques qui distinguent l'ornithorynque des autres espèces ?

Tout d'abord, il faut savoir que l'ornithorynque a un corps comprimé sur ses parties dorsale et ventrale, des membres robustes et courts, ainsi qu'un pelage qui sert à protéger l'animal des variations de température de l'environnement, en le gardant au chaud.

Ainsi, la température moyenne du corps est de 32°C, ce qui permet à l'ornithorynque de survivre dans des conditions environnementales difficiles .

La queue ressemble à celle d'un castor et sert de réserve de graisse C'est le cas d'autres animaux comme le diable de Tasmanie ou le caracul, une race de mouton.

Les pieds sont munis d'une membrane natatoire et le museau rappelle le bec d'un canard, car il est long et recouvert d'une peau épaisse, humide et douce, perforée de pores.

Les oreilles et les yeux se trouvent dans un sillon qui se referme lorsque l'animal est dans l'eau. Il n'y a même pas d'oreilles externes. La longueur totale et le poids peuvent varier en fonction du sexe et de la taille de l'animal. les mâles sont plus grands .

De plus, il est possible de constater des différences de taille entre les individus de différentes régions en raison de facteurs environnementaux tels que la prédation et la pression humaine.

En ce qui concerne la couleur, le corps a une teinte brun foncé ou ambre foncé au niveau de la région dorsale, tandis que le ventre présente des couleurs grises, brunes et jaunes.

Enfin, sachez que les ornithorynques émettent une faible grognement Lorsqu'ils se sentent menacés, autres types de vocalisations sont observés dans le cadre de l'élevage en captivité.

Cette espèce animale présente des caractéristiques physiques similaires aux autres, mais se distingue par des caractéristiques uniques, décrites ci-dessous :

Ornithorrinco

Comportement des animaux

Ce groupe de mammifères a un comportement nocturne, c'est-à-dire qu'ils sont généralement actifs la nuit pour se procurer leur nourriture, mais on peut aussi les voir par temps nuageux. L'ornithorynque est un nageur par excellence, qui passe son temps à faire le guet, et c'est aussi un animal solitaire et timide.

Son poids et sa taille

L'ornithorynque mesure environ 30 à 60 centimètres de long, queue aplatie comprise. De même, le poids de cette espèce rare varie de 1 à 2,5 kilos pour les mâles et de 0,70 à 1,6 kilos pour les femelles.

Caractéristiques physiques particulières

Ils présentent des caractéristiques physiques très particulières, telles qu'un bec large et plat et une petite tête. Ils n'ont pas non plus d'oreilles, leurs yeux sont petits et ils ont des poches de peau dans la bouche, qu'ils utilisent pour stocker la nourriture. Les jeunes spécimens ont généralement des dents, qu'ils perdent à l'âge adulte. La peau de cet animal a une fourrure brun foncé, résistante à l'eau. Les pattes sontIl a une queue courte, très semblable à celle d'un canard, et de longs ongles. Il a également une queue large, où il stocke de la graisse.

L'élevage d'ornithorynques

La période de reproduction de l'ornithorynque est unique car les individus se reproduisent entre juin et octobre. Et d'après certaines observations historiques, on pense que l'ornithorynque est un animal qui se reproduit entre juin et octobre. la stratégie de reproduction est la polygynandrie .

Il s'agit d'un accouplement dans lequel deux ou plusieurs femelles ont une relation exclusive avec deux mâles. Par conséquent, ils deviennent actifs à partir de la deuxième année de vie et peuvent ne devenir matures qu'à l'âge de 4 ans.

Le taux de reproduction est faible et peu après l'accouplement, les femelle devient responsable de l'établissement du nid Ce nid est plus produit que le terrier utilisé pour le repos et est partiellement fermé à l'aide d'un matériau végétal.

L'idée de fermer le nid pourrait être un moyen de protection contre les prédateurs ou une stratégie pour maintenir la température. Dans ce sens, la mère génère dans son ventre, jusqu'à 28 jours, une moyenne de deux petits œufs de onze millimètres de long et de forme arrondie.

Ensuite, ils sont incubés dans le nid pendant 10 à 14 jours, une période qui peut être divisée en trois phases : la première est celle où l'embryon a des organes qui ne fonctionnent pas encore et dépend du jaune d'œuf pour survivre.

Ensuite, il y a la formation des doigts qui correspond à la présence ou à l'absence de la membrane. Enfin, dans la dernière phase de l'incubation, les dents se forment et aident le poussin à casser l'œuf. Sachez donc que le mâle n'a pas la responsabilité de participer à l'incubation ou de s'occuper des poussins.

Comment se déroule le processus de reproduction de l'ornithorynque ?

L'élevage du petit ornithorynque est l'apanage des femelles et les mâles n'y participent pas, car ce sont eux qui construisent le terrier où ils pondent les œufs.Les étapes du processus de reproduction sont les suivantes :

  • L'accouplement : se produit de juin à octobre, où cet animal solitaire se retrouve généralement pour s'accoupler dans l'eau.
  • Grossesse : Environ 21 jours après l'accouplement, les femelles pondent leurs œufs dans un terrier qu'elles ont construit elles-mêmes et incubent pendant 14 jours pour que les œufs éclosent.
  • La litière : Les poussins de l'ornithorynque naissent dans un terrier et sont généralement des couvées de un à quatre œufs.

Quels sont les aliments qui composent le régime alimentaire quotidien de l'ornithorynque ?

Pour se nourrir, les ornithorynques sortent de leur terrier la nuit, plongent dans l'eau à la recherche de nourriture qui se compose généralement d'invertébrés vivant au fond de ces habitats. Le régime alimentaire de ces mammifères est basé sur la consommation de vers, d'annélides, de libellules, d'œufs de truites, de larves d'insectes, de crustacés, de crevettes, de crabes, de mollusques, de moules et de têtards.

Pour chercher de la nourriture, il utilise la technique de la plongée, qu'il effectue pendant environ 40 secondes à chaque fois qu'il plonge dans l'eau. Comme il doit fermer les yeux lorsqu'il est dans l'eau, l'ornithorynque est guidé pour chasser par des courants électriques générés par les mouvements des muscles de sa proie. Cet animal possède dans sa bouche des poches qui lui permettent de stocker de la nourriture pour la consommer plus tard.

L'ornithorynque adulte n'a pas de dents, mais le bébé ornithorynque a de petites dents sans émail. Par conséquent, au lieu de dents, les adultes ont des pacas kératinisés qui poussent en permanence, restant dans le maxillaire et la mandibule.

Par conséquent, le le mode d'alimentation est carnivore et l'animal se nourrit d'annélides, de crevettes d'eau douce, de larves d'insectes aquatiques, de têtards, d'écrevisses, d'escargots et de petits poissons.

La nourriture est gardée dans les joues jusqu'à ce qu'une bonne quantité soit capturée et que l'animal doive remonter à la surface pour respirer.

En ce qui concerne la quantité de nourriture, l'ornithorynque doit manger chaque jour 20 % de son poids. 12 heures par jour pour capturent leurs proies et rester en forme .

Ainsi, un mâle adulte pesant 1,5 kg peut manger 200 larves de ténébrion, 45 grammes de vers, deux petites grenouilles et deux œufs durs.

Faits curieux à connaître sur l'ornithorynque

Tout d'abord, il faut savoir que les ornithorynques ont beaucoup souffert de la chasse commerciale jusqu'au début du 20e siècle. De nombreux ornithorynques étaient tués pour vendre leur peau, ce qui a rendu la chasse illégale en Australie à partir de 1905.

Et bien que la chasse soit illégale, des individus ont été noyés dans des filets de pêche jusqu'en 1950. Aujourd'hui, l'ornithorynque est inscrit sur la liste des espèces en voie de disparition. espèces peu préoccupantes Ces informations ont été obtenues par l'Union internationale pour la conservation de la nature et de ses ressources (UICN).

Voir également: Que signifie rêver d'un lion ? attaquant, apprivoisé, blanc, noir, etc.

Malgré cela, il est intéressant de noter que certaines populations souffrent de perte d'habitat Par conséquent, certaines activités humaines menées dans l'habitat naturel de l'espèce peuvent être à l'origine de la diminution du nombre d'individus.

Le venin sécrété par l'ornithorynque mâle peut avoir des effets très douloureux sur l'homme. Bien que cet animal ne s'attaque généralement pas à l'homme, cela peut se produire s'il se sent menacé ou s'il est en période de reproduction.

L'ornithorynque est plus petit qu'un chat domestique, les femelles étant plus petites que les mâles.

L'ornithorynque est un mammifère qui possède 10 chromosomes sexuels, ce qui le différencie des autres mammifères qui ont 2 chromosomes sexuels.

Habitat et localisation de l'ornithorynque

Ces animaux particuliers sont originaires d'Australie et vivent généralement dans des régions telles que la Nouvelle-Galles, le lac de Tasmanie, le Queensland et le Victoria. Cependant, en raison de son introduction dans la partie méridionale de l'Australie, on le trouve également sur l'île Kangourou. Les écosystèmes préférés de l'ornithorynque sont les rivières, les lacs d'eau douce, les ruisseaux, les étangs et les barrages agricoles.

L'ornithorynque fait partie des espèces monotrèmes, c'est-à-dire des mammifères qui se reproduisent en pondant des œufs. Cette espèce vit généralement près des plans d'eau, où l'on trouve des bancs de terre et des racines, ce qui doit constituer un terrain propice avec une végétation adéquate pour la construction des terriers. Les femelles construisent généralement deux terriers, l'un pour elles-mêmes et le mâle et l'autre pour leurs petits.

L'ornithorynque est originaire d'Australie et on le rencontre dans le sud-ouest, le centre et l'est du Victoria, la Tasmanie et l'île King, ainsi que dans l'est du Queensland et de la Nouvelle-Galles du Sud.

Les populations de ces régions nous en apprennent davantage sur la capacité de l'espèce à s'adapter à une large gamme de températures, car l'ornithorynque peut supporter des régions enneigées comme la Nouvelle-Galles du Sud et les zones de forêt tropicale du Queensland.

Entre 1926 et 1949, l'espèce a également été observée dans l'ouest de l'île Kangourou, où la population était importante, mais il y a eu quelques années des individus dans la chaîne du Mont Lofty et dans les collines d'Adélaïde, régions où ils se sont tout simplement éteints.

Voir également: Maquereau : curiosités, espèces, habitat et conseils de pêche

Il convient de mentionner que l'ornithorynque dépend des étangs, des lacs, des ruisseaux et des rivières, ainsi que des barrages et des digues pour l'irrigation.

Prédateurs et menaces pour l'ornithorynque

Parmi les prédateurs de cette espèce, on trouve des animaux tels que les serpents, les rats d'eau australiens, les faucons, les renards, les hiboux et les aigles.

La principale menace qui pèse sur cette espèce est la destruction de son habitat, les différentes activités de l'homme telles que la pollution de l'eau et l'exploitation forestière ayant entraîné la disparition de la forêt dans les zones où ils se trouvent, ce qui est essentiel pour la fabrication de leur terrier.

En outre, les prédateurs de ces espèces, tels que les serpents et les renards, ont réussi à réduire la population de ce type de mammifères. Cependant, il s'agit d'une espèce qui n'est pas entrée dans un état de conservation, indépendamment de sa rareté ou de toute autre qualité que présente cet animal.

Laissez votre commentaire ci-dessous, il est important pour nous !

Informations sur l'ornitholéon dans Wikipédia

Voir aussi : Crocodile marin, Crocodile d'eau salée ou Crocodylus

Visitez notre magasin virtuel et découvrez les promotions !

Photo : Dr Philip Bethge - Collection privée, CC BY-SA 4.0, //commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=2970659

Joseph Benson

Joseph Benson est un écrivain et chercheur passionné avec une profonde fascination pour le monde complexe des rêves. Avec un baccalauréat en psychologie et une étude approfondie de l'analyse et du symbolisme des rêves, Joseph a plongé dans les profondeurs du subconscient humain pour démêler les significations mystérieuses derrière nos aventures nocturnes. Son blog, Signification des rêves en ligne, présente son expertise dans le décodage des rêves et aide les lecteurs à comprendre les messages cachés dans leurs propres voyages de sommeil. Le style d'écriture clair et concis de Joseph, associé à son approche empathique, fait de son blog une ressource incontournable pour quiconque cherche à explorer le royaume fascinant des rêves. Lorsqu'il n'est pas en train de déchiffrer des rêves ou d'écrire du contenu engageant, Joseph peut être trouvé en train d'explorer les merveilles naturelles du monde, cherchant l'inspiration de la beauté qui nous entoure tous.